tropeaum, 2009
faïence émaillée, technique mixte, peinture acrylique et lacque automobile.
22 x 15 x 60 cm

Le bouquetin représente l'animal sauvage le plus célèbre de l'arc alpin. Il y a déjà longtemps l'homme à fait totalement disparaître cette race pure et ce n'est qu'au début du siècle dernier qu' il n'a été réintroduit avec succès en Suisse. Invité à célebrer les cinquante ans de l'Association Céramique Suisse au château de Nyon, F.Clerc à souhaité rendre hommage au fier animal. Le bouquetin, que l'on appelle aussi "roi des cimes" est représenté ici symboliquement par ces cornes, c'est donc sous forme de trophée de chasse qu'il renoue avec un archétype féodal et prend ainsi tout son sens accroché au murs de la cour du château.